Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Le métier d'EJE/Accompagnement des enfants/Puériculture : Youpala ou pas ?

Puériculture : Youpala ou pas ?

20/07/2008 - Lu 26874 fois
Voici un article récent que Séléné nous fait parvenir afin d'étayer une discussion lancée sur le forum. Source: Commission de la sécurité des consommateurs.
Le youpala ou trotteur est aujourd’hui l’objet de nombreuses critiques

Puériculture : Youpala ou pas ?

Autrefois considéré comme une révolution permettant à bébé de déambuler dans la maison pendant que maman faisait la cuisine, le youpala ou trotteur est aujourd’hui l’objet de nombreuses critiques. Interdit au Canada depuis 2004, controversé aux Etats-Unis et dans de nombreux pays européens, son avenir est plus qu’incertain dans l’Hexagone.

En avril dernier, la Commission de la Sécurité des Consommateurs a de nouveau été interpellée par le cas d’un accident mettant en cause ce type d’engins. Le trotteur de la petite Emma, 10 mois, s’est brusquement affaissé coinçant ainsi ses jambes au niveau des malléoles. Résultat : fractures du tibia et du péroné aux deux jambes. Les accidents de ce type ne sont pas nouveaux. Déjà, en 1988, la CSC avait émis un avis sur le sujet pointant le manque de stabilité et de résistance du siège de certains trotteurs. Cet avis avait d’ailleurs été suivi d’un décret (20.12.1991) relatif à la prévention de ces risques.

En 2005, une nouvelle norme (NF EN 1273) a pourtant renforcé les exigences de sécurité et les méthodes d’essai de ce type d’articles, notamment en ce qui concerne la prévention des chutes dans l’escalier, principale cause des accidents de youpala. Mais cela semble encore insuffisant, d’après la Société française de pédiatrie, qui a publié sur son site internet, en décembre 2006, une étude prônant l’interdiction des trotteurs. « Cette pratique insécuritaire et dangereuse devrait être bannie en France », peut-on lire dans les conclusions de cette étude réalisée par le service des urgences pédiatriques du CHU de Toulouse. Entre janvier 2003 et décembre 2005, 178 enfants de 7 à 12 mois ont été admis dans ce service suite à un accident de trotteur. Ce produit de puériculture serait à l’origine de onze cas d’accidents de la vie courante sur mille. L’étude contredit ainsi un rapport de l’InVS qui rapportait entre 1996 et 2000 le chiffre de 18 pour 10 000.

Quant aux séquelles des enfants, 72% d’entre eux n’ont subi qu’un traumatisme crânien léger, cependant 21 enfants ont été hospitalisés pour commotion cérébrale. Dans la majorité des cas (78%), la cause de l’accident était une chute dans les escaliers. En outre, les pics d’accident ont été enregistrés aux heures des repas ou de leur préparation, ce qui laisse supposer que les parents utilisent le youpala comme « un substitut de baby-sitting ». S’agissant enfin des vertus du youpala dans l’apprentissage de l’autonomie, des études canadiennes et américaines ont démontré que ce dispositif retardait l’âge de la marche de trois semaines et serait responsable de troubles de l’équilibre.

La conclusion des auteurs de l’étude française est sans appel : « la méthode préventive la plus efficace » serait l’abandon de l’utilisation du youpala.

CONSEILS PRATIQUES

  • Utiliser le youpala sur une surface plane, loin des marches ou des escaliers.
  • Privilégier les trotteurs avec un système de freinage actionnable rapidement par un adulte.
  • Utiliser le youpala au maximum une heure par jour et par tranche de 15 minutes.
  • Eloigner le trotteur des portes de four brûlants et des vitres de foyers inserts.
  • Cesser de l’utiliser quand l’enfant acquiert de la vitesse ou qu’il commence à marcher.

Voici le lien vers la discussion, rubrique Questionnements-Réflexion, intitulée: Trotteurs

Envoyer à un ami 2 commentaires - Voir | Rédiger
Auteur : Sandra Touratier infos sur l'auteur | contactez l'auteur | le site de l'auteur

| Lettre d'information | Plan du site | les Membres | les auteurs | Nous recommander |