Les forums Passerelles EJE

Travailleurs sociaux, éducateurs de jeunes enfants, étudiants... Cet espace d'échanges et de paroles vous est consacré.

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Bonjour à tous
forum temporairement fermé en écritures pour cause de maintenances, Merci de votre compréhension.
réouverture prévu en début d'après-midi

#26 samedi 07 avril 2007 22:03

Elliryc
Moderateur
Award: auteur1
Lieu: Woippy (57)
Date d'inscription: mercredi 12 avril 2006
Messages: 785
Site web

Re: Parent et eje?

Bonsoir à tous,

Je viens de lire la discussion depuis le début, histoire d'essayer de rester au plus près.

Parent et eje... vaste sujet. Merci bébéléon! wink

Voici un essai de réponse d'un Zhom EJE.
Je ne me suis pas trop posé de question sur mes futurs enfants pendant la formation. Mais, comme toi, bébéléon, je mettais souvent en lien mes observations d'enfants (famille, babysitting, centres aérés...) avec les apports théoriques de la formation. Je pense que cela rassure l'étudiant que nous sommes à ce moment-là. Maintenant, mon expérience en foyer de l'enfance m'a éloigné de cette observation par rapport au développement de l'enfant et développé celle autour de la socialisation, du relationnel, enfin toute ce qui peut être important dans la problématique de l'enfant "placé". A un point que je trouve avoir un manque maintenant dans ma nouvelle pratique en structures d'accueil. Mais là, je m'éloigne un peu du sujet de départ.

Maintenant, mon expérience de papa depuis presque trois ans (depuis le moment où nous avons connaissance de la grossesse de Clingounette) me fait dire qu'il y a un peu des deux. Clingounette qui n'est pas du tout dans la profession m'a souvent fait la remarque que je n'étais pas au travail mais à la maison. Déformation professionnelle? Cohabitation pas évidente avec un Zhom EJE? Je laisserai Clingounette répondre sur ce point.
Toujours est-il qu'avec Miss Louloute, je ne pose pas de questions sur comment je dois être : je laisse aller mes émotions, mes joies et mes peurs et ces dernières sont dix fois plus fortes que quand j'étais seul avec un groupe de douze enfants au foyer sous ma responsabilité, croyez-moi!
Sinon, je rejoins volontiers les propos de Galactika :

En même temps, le fait d'avoir réfléchi en profondeur sur certains sujets donnent plus de recul je trouve. On pense d'emblée au rituel avant le coucher, on n'hésite pas à leur lire des histoires, à faire de la peinture très tôt etc.

Voilà, je ne sais plus aujourd'hui si c'est l'EJE qui agit ou si c'est le papa. C'est moi, un papa EJE. Alors, forcément ma formation a déteint sur ma personnalité mais ma personnalité a fait que j'ai fait la formation d'EJE. C'est un peu un tout.
Je ne regrette rien dans mes actions depuis presque deux et demi maintenant.
Les petits bonheurs quotidiens effacent les soucis, les tracas et les moments moins agréables (maladies, les dents et j'en passe... big_smile).
Le plus important est de savoir reconnaître les moments magiques qui illuminent nos journées qu'aucune pratique professionnelle ne pourra remplacer. C'est presque magique de voir son enfant grandir. C'est le plus important dans ma vie : espérer que ma fille s'épanouit dans le petit environnement qu'on lui a bati autour d'elle.

Elliryc


Le bonheur, ça s'trouve pas en lingot, mais en p'tite monnaie.
[Bénabar, la p'tite monnaie]

Hors ligne

 

#27 dimanche 08 avril 2007 13:34

Nell
*
Date d'inscription: samedi 31 mars 2007
Messages: 5

Re: Parent et eje?

Bonjour à tous,  smile

je suis EJE, sans enfant mais avec un fort désir d'être maman ( j'espère avoir la chance de l'être un jour). Merci pour tous ces commentaires qui me rassurent dans mes questionnements pour l'avenir.

Je voulais aussi rebondir sur ce que tu as souligné Pegaz, et qui place le parent-eje sur son lieu de travail avec son propre enfant :

je voulais aussi parler de quand on a son enfant sur son lieu de travail, j'ai fait cette expérience et je peux vous dire que c'est très difficile à gérer car il faut savoir garder le juste milieu, et c'est là que je me suis aperçue qu'être mère et professionnelle, c'est deux choses bien différentes.

Justement, je travaille dans un multi-accueil avec deux collègues dont leur enfant fréquente de façon occasionnelle la structure. J'ai beaucoup de difficultées à me situer lorsque l'un ou l'autre des enfants est présent. Je ne sais plus comment considérer l' adulte c'est-à-dire à la fois la professionnelle-membre de l'équipe et aussi le parent-premier éducateur de son enfant ? Où sont les limites entre les deux ? Comment le vivez-vous en tant que parent ? Pouvez-vous me faire partager vos expériences ?

wink

Hors ligne

 

#28 mardi 10 avril 2007 14:27

pegaz
***
Date d'inscription: jeudi 15 février 2007
Messages: 26

Re: Parent et eje?

bonjour nell,
en ce qui te concerne, c'est à dire la difficulté à te situer, je crois que tu devrai peut-être en parler avec tes collègues (si ce n'est déjà fait) pour savoir comment elles souhaiterai que tu intervienne. peut-être qu'elles attentent justement qu'une tierce personne interviennent dans leur relation. Effectivement c'est toujours délicat, car on peut craindre que le parent n'apprécie pas telle ou telle parole, acte. c'est donc plus simple d'en parler comme cela tu sait si tu as le feu vert ou pas. pour revenir sur le vécu parent-éduc sur le de travail, ma difficulté c'était de metre mon fils "à la même enseigne" que les autres c'est à dire que par exemple au moment des rassemblement pour chanter, souvent, il ne voulai pas venir et j'avais du mal à le convaincre donc je le laissait tranquille, ce qui n'est pas juste pour les autres (bon je n'ai jamais obligé ou forcer véritablement un enfant à venir s'installer surtout quand ils étaient nouveaux). Ou bien je le faisait passer dans les premier pour faire ceci ou  cela. Mais par contre Je me fachait plus facilement sur lui pour certains choses, ce qui n'est pas juste non plus cette fois pour lui!! et je sentait bien que parfois ma collègue n'était pas tout à fait à l'aise avec mon fils. il avait entre 18 mois et 2 ans. bon voilà tout ça pour dire qu'effectivement, il faut savoir prendre du recul quand on emmène son enfant sur son lieu de travail.

Hors ligne

 

#29 mardi 10 avril 2007 21:39

freia
Modératrice
Lieu: Colomiers
Date d'inscription: vendredi 27 janvier 2006
Messages: 2034
Site web

Re: Parent et eje?

Bonsoir Nell,  smile

Nell a écrit:

Justement, je travaille dans un multi-accueil avec deux collègues dont leur enfant fréquente de façon occasionnelle la structure. J'ai beaucoup de difficultées à me situer lorsque l'un ou l'autre des enfants est présent. Je ne sais plus comment considérer l' adulte c'est-à-dire à la fois la professionnelle-membre de l'équipe et aussi le parent-premier éducateur de son enfant ? Où sont les limites entre les deux ?

A mon sens, comme le dit aussi Pegaz, discutez-en en équipe lors d'un temps formel pour verbaliser les difficultés des unes et des autres à se positionner.

Ensuite, il me semble que sur le lieu de travail, la casquette de ta collègue est celle d'une professionnelle et non celle d'une maman. Bien entendu nous savons tous que les frontières sont difficles à établir mais pour le bien de tous (enfants, propre enfant, équipe) un juste positionnement est à trouver.

Quand j'ai repris le travail, ma fille avait 7/8 mois. Nous étions dans la même crèche, elle dans une unité et moi dans une autre. Et bien, les premiers temps, lors de la période d'adaptation, je reconnaissais les pleurs de ma fille et moi de l'autre côté, j'accompagnais enfants et parents pour consolider les liens et appréhender en douceur ce moment délicat!!! et oui, j'ai culpabilisé, car mon métier m'a renvoyé à ce moment là, la difficulté de se séparer et d'avoir son enfant dans les mêmes murs. C'était tel un paradoxe non paradoxal. blink  Je ne regrette néanmoins pas cette période car cela m'a justement appris à trouver la juste distance, à accompagner au plus juste les familles, à changer de casquette facilement et à "travailler" avec ma fille, car au moment des vacances, les 2 unités étaient réunies ( ce que j'appréhendais au début). J'ai expliqué tout cela à ma fille, que je travaillais et que je pouvais faire des câlins aux enfants qui en avaient besoin et ne pas être exclusivement avec elle.
Mes collègues m'ont soutenue, rassurée, car pour elles, ce n'était pas non plus facile. Et malgré tout, je crois que s'occuper de l'enfant d'une collègue, n'est pas chose aisée. D'autant plus que moi, je posais des questions, il y a eu des moments où j'avais besoin d'aide et mon statut d'EJE ne m'a pas permis avec ces personnes là d'être accompagnée!!!
Alors que j'étais maman et pas EJE, quand je venais retrouver ma fille. J'ai même entendu "mais tu le sais bien!!!".

Et oui, les frontières sont floues, s'entremêlent. Le seul conseil que je puisse te donner, c'est de bien écouter ta collègue quand elle demande de l'aide, un accompagnement quelconque,  parce que là, c'est la maman qui parle et dans sa tête ce n'est pas la même chose qui se passe, les émotions viennent submerger des choses que la raison annihile chez la professionnelle!!!

L'an dernier, j'ai accompagné le fils d'une collègue, qui travaillait au sein d'une autre structure. Et bien, je l'ai accueilli comme les autres enfants et je faisais des retours positifs ou négatifs, comme avec les autres parents, pour avancer ensemble sur le chemin.
Mais si elle avait été là, son regard sur notre pratique aurait peut-être été plus difficile à gérer, pour moi comme pour mes collègues.

Bonne route à toutes ensemble  smile


Venez partager vos écrits, pour le plus grand plaisir des étudiants et des professionnels.
Vous pouvez nous les transmettre via le site  voir: Comment rédiger une brève?
ou directement à l'adresse suivante : docs@passerelles-eje.info

Hors ligne

 

#30 mercredi 11 avril 2007 18:53

Nell
*
Date d'inscription: samedi 31 mars 2007
Messages: 5

Re: Parent et eje?

Bonjour,  smile

Merci Pegaz et Freia pour vos réponses et vos conseils. Je comprends mieux en vous lisant la problématique qui se pose à vous, parent-eje ayant son enfant sur son lieu de travail.

Je pense effectivement que je prendrai le temps, lors d'une réunion d'équipe, pour aborder avec tout le monde cette question. Je m'aperçois que ce n'est pas simple autant pour les collègues que pour le parent. Et je pense aussi qu'il est intérressant pour chacun de parler de ce qui le questionne.
L'observation, l'écoute et la verbalisation semblent être les maîtres mots pour gérer ces situations où le flou peut s'installer.
En tout cas, je prendrai en compte tout ce que vous venez de nous expliquer pour ajuster ma pratique.

A bientôt

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr


| Lettre d'information | Plan du site | les Membres | les auteurs | Nous recommander |