Vous êtes ici >> Accueil/Le Glossaire/Estime de soi

Le Glossaire

Sélectionnez ci-dessous le caractère de votre choix afin d'afficher les définitions correspondantes :
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | 0-9 |

Estime de soi

Vu 46407 fois

Le concept d’estime de soi a été défini pour la première fois en 1890 par le psychologue américain William JONES qui expliquait que « l’estime de soi se situe dans la personne, et qu’elle se définit par la cohésion entre ses aspirations et ses succès. »

S.FREUD, s’est aussi penché sur l’estime de soi et son rapport avec le narcissisme. D’autres auteurs ont cherché à donner une définition de ce qu’est l’estime de soi, mais tous ne sont pas d’accord et très clairs sur ce qu’est réellement l’estime de soi.
D’après la psychologue D. LAPORTE, « l’estime de soi se réfère à la valeur que l’on se donne soi-même dans différentes sphères de notre vie ».

C.PICKHARDT analyse, dans son ouvrage, la signification du terme « estime de soi ». Il en ressort deux termes qui analysés séparément permettent de comprendre le sens de ce qu’est l’estime de soi. Le « soi » est un concept descriptif. L’ « estime » est un concept évaluatif et l’estime de soi est donc « liée à la façon dont une personne élabore et évalue la définition de son identité ».
Le terme « estimer » du latin « oestimare » signifie « déterminer une valeur » et « avoir une opinion favorable sur » ; ce qui signifie, pour G.DUCLOS que l’expression « estime de soi » implique de « juger de sa valeur personnelle. »

Il s’agit de poser un jugement sur soi-même, sa valeur et ses capacités, en s’appuyant sur une conscience et une connaissance de soi, relative et plus ou moins limitée selon l’âge de l’enfant.
L’estime de soi n’est pas statique, mais constitue un système dynamique à la fois stable, permettant à la personne de se reconnaître d’un moment à l’autre, et permettant aussi aux autres personnes de la reconnaître, tout en étant relativement flexible et changeant, assurant ainsi à la personne la possibilité de s’adapter et d’évoluer en fonction des réalités et des besoins nouveaux.

Source: Mémoire DEEJE 2004 de Celouche, sur l'Estime de soi

C’est l’estime de soi qui est déterminante dans le fait que l’enfant va pleinement se réaliser, devenir créatif et se construire une vie qui lui plaît. Cette force intérieure va lui permettre d’aller à la rencontre d’autrui, d’être tolérant, d’élaborer des projets, de prendre des risques qu’il aura évalués. L’enfant qui a confiance dans ses possibilités et qui a une bonne estime de lui-même sait plus facilement s’adapter à des situations nouvelles . «L’estime de soi n’est rien d’autre que l’idée que nous nous faisons de nous même. Cela transparaît dans la façon de parler de soi, mais aussi dans les pensées et dans les actes ». (Anne BACCUS - Mon enfant a confiance en lui).

Source: Projet pédagogique 2004-2005, écrit par Freia

Définition proposé par : celouche

[Jouer à dikoz]

Articles en relation

Articles aléatoire...

Moi et les autres - Construction identitaire

De l'estime de soi à la reconnaissance d'autrui. Projet éducatif 2003-2004, réalisé au sein d'un multi-accueil, dans une section multi-âge.

catégorie : Projets/Projets éducatifs Ajouté le 18/02/2006

Plaidoyer pour l'enfant-roi

Conférence de Simone KORFF-SAUSSE, sur son ouvrage "Plaidoyer pour l'enfant-roi", à Colomiers, le 22 Novembre 2006.

catégorie : Conférences Ajouté le 07/01/2007

| Lettre d'information | Plan du site | les Membres | les auteurs | Nous recommander |